Des Elfes des Nains et de leurs amours…

En parcourant le pages internet consacrée au sujet, j’ai eu la stupeur de constater qu’au moyen âge, les nains et les elfes étaient confondus. En fan d’héroic fantasy je hurle devant mon PC. Quoi, qu’entend-je, comment peut-on confondre des petits barbus aigris et de grands imberbe hautains ?

Poussant plus loin mes recherches je suis remonté à la source, pour découvrir que si les deux proviennent bien des légendes celtes et nordiques, leurs origines sont réellement différentes.

Les nains seraient issues des Géants, ces créatures présentes sur terres avant les Dieux, tandis que les elfes seraient plutôt des serviteurs de ces derniers.

Les elfes sont plutôt liés à l’air, tandis que les nains à la terre. Leurs tailles, leurs habitudes, leurs fonctions diffèrent un peu selon les peuples et les époques, mais on a bien des nains artisans, tournés vers la forge, et des elfes poètes proche de la nature.

Finalement avec Tolkien, et toute l’héroic fantasy qui a suivi, les archétypes des nains et des elfes se sont fixés. Petits portraits croisés.

Le Nain est petit. Pas la peine de sourire, c’est un fait, les nains sont petits. En réalités ils sont plus petits que les humains, mais plus grand que les hobbits ou autres gnomes. Sans doute de la taille d’un gobelin, mais comme le gobelin est vicieux et souvent penchés, c’est difficle à dire. Le Nain, entendez bien la majuscule à « Nain », nous sommes sur les terres du milieux ici, pas à Fort boyard, le Nain dis-je est fier. Presque autant qu’un elfe. Le Nain est mineur, forgeron et manie la hache. Il est aussi trapu, barbu, poilu. Je t’entend Xavier avec la rime suivante en « u ». Non, les nains ne sont pas « cocu ». C’est impossible. Tout simplement parce qu’on a jamais vu de femmes Nain.

Passons aux elfes. Habitant des forêts, l’elfe est svelte. J’ai dit que le Nain était trapu et non gros, je ne vais pas dire que l’elfe est maigre. Svelte donc, et immortel ou presque. Seules de graves blessures physiques ou sentimentales peuvent les atteindre. Et oui les elfes sont avant tout des poètes mélancoliques, au regard perdu en direction de la mer, les cheveux, long et blond flottant dans le vent. Si nos Nains sont solides comme la pierre, leurs homologues des forêts aux oreilles pointues sont agiles. A tel point qu’ils peuvent même marcher dans la neige sans s’enfoncer.

En fait les Nains et les Elfes sont diamétralement opposés. Prenez une caractéristique de l’un, l’inverse est une caractéristique de l’autre. C’est à tel point qu’on a bien entendu un antagonisme fort entre les deux races.

Le plus drôle, ou le plus consternant c’est selon, c’est que l’on retrouve cet antagonisme chez les fans, souvent amateur de jeux de rôles, de ces deux peuples. Fans qui ont bien souvent une partie des caractéristiques physiques de leur personnage favori. Il est très rare de voir un petit au large estomac jouer un elfe. De même, les grands imberbes sont souvent peu attirés par les Nains. Ils s’en suit alors souvent des discussions épiques, ou sont remis en cause la sexualité des elfes et l’humour des nains, discussions se soldant souvent par un lancer… Un lancer de dé bien sûr, le lancer de Nains étant interdit en France depuis le 27 octobre 1995.

A propos Fabien RILLET 28 Articles
Bon, il aurait eu un vrai domaine d’expertise, ce n’est sans doute pas lui qui aurait été choisit pour être rédac’ chef. Mais comme son plus grand talent c’est sans doute d’être capable de parler même quand il n’y a rien à dire, et aussi parce qu’il a supplié tout le monde inlassablement, il se retrouve là.