Au cinéma mais sous le soleil !

Cet été il a fait beau, il a fait chaud. Le soleil, les vacances, la plage… et le cinéma. Eh oui, pas de vacances pour le cinéma, les sorties de l’été sont toujours attendues avec impatience par ceux qui rechercheraient un peu de fraîcheur dans les salles obscures. Et tant qu’à profiter d’un coin d’ombre dans une salle climatisé, autant regarder un bon film. Voyons un peu ce que le soleil nous a ramené sur nos écrans.

He’ll be back… Again

Pour les amateurs, les amatrices, moi et le reste des spectateurs, cet été, c’était Terminator Genysis. Terminator étant une de mes quadrilogie préférée, j’attendais beaucoup de ce film et me voilà fort déçue de devoir dire… Que ce n’était pas bien du tout.

Terminator c’était bien jusqu’à présent. Une seule boucle temporelle, des cyborg, des humains, un John Connor toujours au top et irréprochable. Un Terminator toujours adepte des lunettes noires et une histoire qui, bon gré mal gré, tenait la route. Aujourd’hui qu’est ce qu’on a : Une autre boucle temporelle, un John Connor qui a visiblement perdu les pédales en devenant le grand méchant du film et un Shwarzy tout en images de synthèses. C’est compliqué, pas logique et presque insultant vis-à-vis des films précédant. Toutes les franchises n’ont pas besoin d’un reboot, et celle de Terminator en fait, visiblement, partis.

Heureusement, dans les salles cet été, il y avait d’autres films. Comme Ant-Man par exemple, dernier né des studios Marvel. Ant-Man c’est le héros qui rétrécie et qui grandit à volonté. Arnaqueur de profession, il va se voir obligé de devenir le héros qu’il est supposé être pour protéger le secret du costume d’Ant-Man et accessoirement sauver le monde. On retrouve dans ce film tout les éléments d’un bon Marvel. L’humour, l’action, et un bon scénario. Une seule chose à faire, aller le voir !

Raptors mes amis

Dans un autre registre, Jurassic World, dernier né des Jurassic Park. Vous aller penser que je suis vraiment râleuse aujourd’hui mais là… Je ne peux vraiment pas faire autrement que de râler. Qu’est ce qui s’est passé ? Steven Spielberg serait-il devenu gâteux ? Ou mauvais ? Un rapide résumé sans spoilers pour ceux qui ne l’aurait pas vu. Vingt ans après la création de Jurassic Park par John Hammond sur une île du Costa Rica, un milliardaire à remis à neuf le parc originel bien amoché par un certain tyrex. Cette fois, le parc est ouvert et des milliers de visiteurs viennent admirer les dinosaures. Mais hélas… Un dino très méchant va s’échapper et semer la zizanie dans le parc. Et c’est là que commence les clichés. Deux enfants vont se perdre, un chasseur va partir à leur recherche et une scientifique va chasser le raptor. Alors, soyons objectifs. Depuis le premier Jurassic Park de 1993, les effets spéciaux ont beaucoup évolués. Il est clair que les dinosaures ont l’air plus réaliste et sont plus effrayants. Les acteurs ne sont pas mauvais non plus. Chris Pratt nous avait déjà montré son talent dans Les Gardiens de la galaxie. Mais… Des effets spéciaux et un bon acteur, ça ne fais pas forcément un bon film. Où est passé la magie, le suspens, le frisson ? Tout ce qu’on avait dans le Jurassic Park de 1993 manque aujourd’hui. Et c’est bien triste parce que Spielberg nous avais habitué à mieux. A part pour Indiana Jones 4. En fait, peut-être qu’il est allergique au 4 e film d’une franchise notre ami Steven ?

Immortalité

Enfin, oublions Spielberg pour un moment et parlons de ce film sortis cet été et qui est complètement passé inaperçu auprès des spectateurs. Renaissances de Tarsem Singh avec Ryan Reynolds et Ben Kingsley. Un film sur l’immortalité. Le peech : Un milliardaire atteint d’une maladie incurable se voit proposer, par une firme du nom de Phénix, une opération afin de prolonger sa vie. Transférer son esprit dans un autre corps. Un corps jeune et en bonne santé. Un corps dans lequel il va pouvoir redécouvrir les joies de la jeunesse, jusqu’à ce qu’il découvre un grand secret sur son opération. Pas de clonage, mais une solution pour la jeunesse éternelle. Le transfert d’esprit. Renaissances pose des questions, sur fond de film d’action et traite d’un sujet de plus en plus traité ces derniers temps. L’immortalité. Un bon film, intelligent, rythmé et très bien interprété. Un petit bijou à ne pas manquer !

Pour ceux qui préfèrent la plage au cinéma, en tout cas en période estivale, rassurez-vous. Le cinéma c’est toute l’année et pour la rentrée, il nous gâte. Encore en salle en ce moment, Hitman, sorti le 26 août. Le célèbre tueur à gages reprend du service pour notre plus grande joie. Le Labyrinthe La Terre brûlée sortira en octobre prochain, offrant une suite au premier Labyrinthe sorti en septembre 2014. En octobre également, une nouvelle adaptation pour le célèbre Peter Pan, sobrement appelé Pan de Joe Wright. Et puis pour noël, grand et petit, néophytes et fans absolus, on se retrouve dans nos salles pour le 7e opus de Star Wars, Le Réveil de la Force… Que la Force soit avec nous…

A propos Fabien RILLET 28 Articles
Bon, il aurait eu un vrai domaine d’expertise, ce n’est sans doute pas lui qui aurait été choisit pour être rédac’ chef. Mais comme son plus grand talent c’est sans doute d’être capable de parler même quand il n’y a rien à dire, et aussi parce qu’il a supplié tout le monde inlassablement, il se retrouve là.