Switch : Test – Mario et les Lapins Crétins

Ubisoft et ses Lapins Crétins tente une alliance avec Nintendo et son célèbre plombier, ainsi que toute la bande de sidekicks. On aurait pu croire que l’expérience serait un plan marketing vite fait et pas très intéressant, et pourtant la surprise est là. Non seulement le jeu est joli, réellement drôle (et franchement moins bête que les Lapins Crétins sans Mario) et avec un système de jeu intéressant.

Mario, sa bande, et les nombreux « clones » incarnés par les fameux Lapins, sont unis pour lutter contre une grande menace à grand renfort d’armes à feu et autres instruments de destruction. Et tout ça dans un RPG en tour par tour. On est très très loin d’un Mario traditionnel. Et, on ne va pas se le cacher, cette nouvelle expérience est très réussie.

Vous aimez les jeux de stratégie, vous aimez les Lapins Crétins (ou pas d’ailleurs), Mario et ses comparses… Bref, peu importe les raisons, il existe de nombreux angles pour apprécier ce jeu. D’ailleurs c’est une excellente initiation au tour par tour, car si les aspects tactiques sont légers ils ne sont pas inexistants, loin de là. Certains niveaux demanderont aux plus jeunes de nombreux essais d’ailleurs.

En résumé, si vous avez envie de vous faire plaisir avec un bon p’tit jeu de stratégie bourré d’humour, n’hésitez pas. De plus, comme les magnifiques dessins animés Pixar, Mario et les Lapins Crétins s’adresse aussi bien aux adultes qu’aux plus jeunes. Une vraie belle réussite pour un partenariat qu’on imaginait pas forcément.