Switch : Test – Stardew Valley

Imaginez des mécaniques que vous appréciez particulièrement : construction, exploration, relation, gestion ; et  mélangez les dans un même jeu au stylo graphique plutôt rétro et vous obtenez Stardew Valley. Mais surtout conservez bien à l’esprit que si le design est similaire à un très beau jeu de Super Nintendo, le gameplay lui est moderne.

Il est difficile de parler de Stardew Valley rapidement tant les possibilités offertes par le jeu sont nombreuses. De l’exploration de donjons, à la gestion de l’élevage et des plantations d’une ferme, en passant par la nécessité d’entretenir des bonnes relations avec les gens du village, tout est là ou presque.

Stardew Valley est un jeu chronophage où vous arrêterez votre partie à la fin d’une journée, puis, trop empressé vous commencerez la nouvelle, en vous jurant, cette fois, que vous arrêterez la prochaine fois que la nuit tombera sur votre tranquille ferme. Mais ce n’est pas très grave. Jamais il n’y a d’énervement, les situation que vous allez vivre sont joyeuses pour la grande majorité et même les sujets un peu graves sont traités avec légèreté. Alors détendez-vous et profitez du chant du coq.