Switch : Test – Oxenfree

Vous incarnez une jeune adolescente qui a décidé de se rendre sur une île presque déserte en compagnie de ses camarades pour une folle soirée festive. Malheureusement, comme souvent dans ce genre de cas, les choses ne se passent pas aussi bien que prévu. Et, bientôt, vous allez découvrir que l’île recèle de nombreux secrets et vous allez être confrontée à des évènements surnaturels.

Du point de vue du gameplay, le jeu est d’une grande simplicité et il s’agit ni plus ni moins que d’avancer d’un point à un autre. Mais l’intérêt ludique est dans le choix des dialogues (très nombreux) et des choix que vous allez effectuer en réaction des évènements plus ou moins étranges qui surviennent. Écouterez-vous les recommandations de vos camarades, ou poursuivrez-vous des choix plus égoïstes ? Car Oxenfree est un « Walk Simulator » (simulateur de marche en français) dans lequel ce sont vos choix qui importent, les actions à réaliser étant automatiques ou très simples.

On regrettera peut-être la petite taille de l’île qui nous oblige à quelques allers-retours sans grand intérêt, mais alors on perdrait le côté huis clos du jeu.